Du roman à la série, l’actrice Samira Wiley lève le voile du silence

The Handmaids’s Tale

 

Cinema et série ont toujours fait l’objet de controverses dans le traitement de sujet très grave comme la sexualité, la violence et le racisme. Cette fois c’est autour du show TV The Handmaids’s Tale de répondre aux accusations de racisme. Adaptée en format série par Bruce Miller, l’actu du moment se centre sur les libertés prises par rapport à l’œuvre originale.




 

Du roman à la série, l’actrice Samira Wiley lève le voile du silence

 

Adapté du best-seller de Margaret Atwood, The Handmaids’s Tale est une totale réussite tant pour le livre que pour la série. Encensés par le critique cinema, les fans restent toutefois mitigés par la tournure de l’histoire. Dans sa version manuscrite, le monde de Gilead n’admet en aucun cas la minorité (noir, asiatique…) et dont la série ne prend pas compte en mettant des personnages noirs à la place des personnages blancs. Un fait qui a mis en colère les fans du livre voyant une honteuse tentative de réécrire l’histoire du peuple noir dans son univers. Pourtant Samira Wiley dont le personnage était blanche à l’origine explique qu’il s’agit d’une décision réfléchie partant d’une envie de se centre sur les enfants. Apparemment, l’idée était de retranscrire l’actu du monde actuel en cinema pour mieux être proche du public. D’ailleurs l’auteur Margaret Atwood, qui est aussi producteur consultant soutient les propos Samira Wiley, offrant ainsi plus de crédit pris par la production. Si l’actu entache la réputation de l’œuvre, le show continue.

11.9.2017
 

Ajouter un commentaires